1995 - 2001 La chance des débutants

Souvenez-vous, j'ai créé Carpe diem avec la vocation de proposer un accompagnement aux personnes en difficultés dans le but de progresser ou d'inventer une nouvelle histoire de vie. Depuis l'ouverture, je reçois un nombre croissant de personnes. Pas d'internet ni de news letter en 1995, uniquement le bouche à oreille. Marketing très efficace et de plus, il n'y a rien à faire! Je suis débordé, je change et rechange ma méthode de travail jusqu'à trouver le bon espace-temps avec mon client. Finalement mes séances individuelles dureront 2 heures. 

En même temps je conçois et anime des séminaires à thèmes. C'est ma vocatione, le succès est au rendez-vous. Les thèmes s'enchaînent : Animal totem - Confiance en soi - Animus / Anima - Archétypes - Changement de croyances - Objectif 2000 - etc. La PNL est devenue mon cheval de bataille.

Mon formateur parisien pour le Prat et Maurice Brasher mon formateur-Enseignant pour le Master me donnent leur OK pour commencer à donner des formations à la PNL : Initiation puis, fin 1995, Technicien avec 4 participants disposés à la plus grande bienveillance à mon égard. Satisfaction! Un second Technicien est envisagé début 1996 avec 8 participants. Ainsi débute mon expérience de Traineur PNL.

En 1997 je partage mon temps entre mon activité de formateur en communication et management chez EDF, mes séances individuelles d'accompagnement, et mon activité de Traineur PNL le week-end. Mes Techniciens PNL me demandent mainntenant de les former au niveau suivant, le Praticien. Après mûre réflexion et partage avec certains de mes pairs, (association NLPNL), que je voyais régulièrement et que je rencontrais à l'occasion du congrès PNL annuel, je me lance, assisté d'un pair de ma promo de Master 94 qui tient le rôle de personne ressource. Nouveau succès sanctionné par une certifiaction assez exigeante. Mes stagiaires reçoivent un certificat de Praticien PNL "Carpe diem". Ils sont satisfaits. 

Le nombre des stagiaires de Carpe diem augmente et j'anime désormais les niveaux de Technicien et de Praticien. De 1998 à 2001 la flamme PNL entretient ardamment mon envie de toujours apprendre. A Bruxelles, je marche sur le feu au cours du UPW de Thony ROBBINS, à Genève, je "casse la planche" avec Roger LANNOY, puis je travaille avec des italiens et enfin avec le grand Robert DILTS.
Je le connaissais mais ne l'avais pas rencontré. De tous mes modèles lui m'impacte le plus. Pas de show à la ROBBINS où tout va devenir possible grâce au "Pic Sate". Lui, travaille avec la structure profonde de l'individu, tout en finesse et délicatesse. En quelques questions il identifie les programmes et processus à l'oeuvre chez la personne accompagnée, la guide presque invisiblement et s'assure de son autonomie avant de terminer. Remarquable! Je travaille déjà de cette manière et je décide de devenir aussi génial que lui, modélisation PNL oblige. Ma foi est d'autant plus portée que mon admiration pour le modèle est grande. Y parvenir me semble évident.